Le projet

Proxy Mikro

Le Projet

 

Proxy Mikro, association loi 1901 créée en juillet 2015, s’engage dans une démarche d’économie circulaire afin d’aider les structures pédagogiques ou culturelles à prendre pied dans le numérique en leur fournissant du matériel informatique et du support technique tout en s’assurant de la bonne fin de vie de ce matériel.

Dimension sociale.

Si l’école est obligatoire pour tous les enfants, tous les établissements scolaires ne disposent pas des mêmes moyens pédagogiques. L’informatique représente un budget (trop) important. En cas de panne, les moyens manquent parfois pour remettre le parc en état. Comment, dans ce contexte, avoir un vrai projet d’éveil au numérique si on ne peut pas garantir la pérennité du parc ? Peut-on aujourd’hui éluder à l’école la question de l’informatique alors que les enfants sont stimulés de toute part par la technologie ?

En proposant, pour le montant modique d’une adhésion annuelle non seulement du matériel mais du support technique aux structures qui en feront la demande, Proxy Mikro se donne pour objectif de réduire cette fracture numérique à l’école.

Un projet 100 % inscrit dans l’économie circulaire.

Proxy Mikro assure la collecte du matériel informatique auprès des administrations, des entreprises privées et des particuliers, le remet en état, le met à disposition des écoles puis en assure la fin de vie par la revente des composants revalorisables (processeurs, mémoires, carte mère pour la récupération des métaux précieux) et l’injection du rebut dans le circuit de destruction approprié.

Pour ne plus voir des ordinateurs oubliés dans des salles informatiques parce que plus assez performants ou en panne, Proxy Mikro reste maître du matériel jusqu’au bout.

Une association, des réseaux.

Proxy Mikro c’est une équipe disposant de réseaux. D’abord le réseau d’administrations de la région Aquitaine avec lesquelles le président de l’association à tissé des liens pour la collecte de leur matériel réformé.

C’est aussi le réseau des parents d’élèves qui relaieront le projet de Proxy Mikro auprès de leurs employeurs afin qu’ils fassent le bon choix lorsqu’ils devront se défaire de leur matériel informatique.

C’est aussi le réseau des enseignants et des fédérations d’écoles qui connaissent déjà l’équipe de Proxy Mikro pour leur action antérieure dans des démarches similaires plus ponctuelles et moins ambitieuses. En se regroupant sous la bannière de Proxy Mikro, ils labellisent leurs efforts.

Bénévoles mais spécialistes.

Adossée à l’entreprise de dépannage informatique Mikro Lasai, l’équipe est constituée de personnes bénévoles mais évoluant ou ayant évolué dans le domaine du dépannage informatique.