Les missions

Toutes les écoles ont la même ambition : apporter la meilleure instruction à nos enfants. Cependant, dans le domaine de l’accès au numérique, tous les établissements scolaires ne sont pas sur un point d’égalité. Le matériel informatique représente un budget non négligeable et passe souvent après le reste. Pourtant l’informatique fait partie de notre quotidien.

Proxy Mikro, association basée à Saint-Jean-de-Luz (64500) s’est fixée pour objectif de collecter les ordinateurs réformés par les entreprises, les administrations et les particuliers, de les remettre en état et de les redistribuer sous forme de location à très bas coût aux écoles. Initiée par Jean-François GANANÇA, aujourd’hui membre d’honneur et entrepreneur en maintenance informatique (Mikro Lasai), l’association se veut un allié précieux pour les écoles qui ont des difficultés à prendre durablement prise dans le numérique.

Par exemple, pour seulement 50€ par an, un établissement scolaire peut disposer pendant un an de 5 ordinateurs en parfait état de marche. A la moindre panne, l’ordinateur peut être retourné pour être dépanné gratuitement ou remplacé (dans la limite des stocks disponibles). L’établissement bénéficiaire peut aussi se faire conseiller quant à son installation.

L’association Proxy Mikro a aussi pour objet :

– d’assurer le recyclage du matériel informatique non réparable via la filière D.E.E.E

– de revendre lors d’une à deux braderies par an le matériel fonctionnel issu de dons privés qui n’aurait pas trouvé acquéreur auprès des membres bénéficiaires afin d’assurer une seconde vie au matériel avant son obsolescence définitive

– d’assurer la maintenance du parc informatique prêté par Proxy Mikro aux membres bénéficiaires

– d’assurer aux donateurs de matériel la confidentialité et la destruction des données éventuellement présentes sur les supports de stockage de masse des matériels informatiques avant redistribution ou élimination par effacement de sécurité (selon normes en vigueur) ou destruction physique

– de récupérer le matériel prêté aux membres bénéficiaires lorsqu’il n’est plus utilisable pour le recycler

– de promouvoir l’utilisation des logiciels libres